Les stratégies canadiennes pour accroître les ressources électroniques

Au Canada, on observe plusieurs axes de développement des publications électroniques de sciences humaines et sociales :

– le projet Synergies :

“The Canadian Information Network for Research in the Social Sciences and Humanities Synergies », s’inspire d’Erudit au Québec, à savoir, un service assurant à la fois la diffusion et la production numérique. Il est proposé par 5 universités (Montréal, responsable du projet, New Brunswick, Toronto, Calgary et Simon Fraser) et le Centre de Recherche en Sciences Humaines (CRSH).;Son budget total s’élève à 14 millions de dollars sur 4 ans, dont 40% proviennent de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) et 60% proviennent des provinces et des institutions partenaires.

– le projet canadien de licences de sites nationales : l

lancé en 2004 et d’abord appliqué  aux sciences dures, il se décline actuellement en sciences humaines et sociales sous le nom de « Digital Content Infrastructure for the Human and Social Science ». C’est le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR), consortium d’universités canadiennes géré par l’université d’Ottawa, qui est chargé, grâce à l’acquisition de licences, d’élargir l’éventail de revues électroniques proposé aux 67 bibliothèques universitaires participantes. Son financement global sur 3 ans, près de 48 millions de dollars, se répartit en 40% de la FCI, 40% des provinces et 20% des membres du consortium.

– les programmes de subvention aux revues :

le Fonds québécois de recherche sur la société et la culture (FQRSC), depuis 2000, prend le pas sur le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) par ses initiatives de soutien à l’édition numérique. Lors des deux derniers concours tenus, étaient admissibles uniquement les revues ayant une version électronique, en libre accès ou non.

– Le CRSH:

L’organisme est moins radical dans sa position vis-à-vis de l’accès libre pour lequel il s’est engagé en 2004, également appuyé par la Fédération canadienne des sciences humaines (FCSH). Après un programme pilote de soutien réalisé en 2007 aux revues en accès libre, il en propose un nouveau, dont le texte sera diffusé prochainement, ouvert non seulement aux revues en accès libre mais aussi à barrière mobile et sous abonnement.

– la stratégie de l’information numérique de « Bibliothèque et Archives Canada »:

Elle est publiée dans un rapport en 2007 et complétée par des commentaires, elle vise, à long terme, à numériser l’ensemble du patrimoine culturel national.