Edition numérique de livres épuisés par les bibliothèques de l’ULB

Les  services d’édition électronique des bibliothèques universitaires nord-américaines se multiplient comme l’indique ce billet. Cependant, il en existe en Europe: pour exemple, est présentée ici une initiative francophone, plus précisément belge : la coopération des bibliothèques de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et des Editions de l’Université de Bruxelles (EUB) dans le but de fournir gratuitement l’accès en ligne aux livres épuisés récents publiés par l’EUB.

A ce jour, la collection de copies numériques de livres imprimés, disponible sur le site Digithèque des bibliothèques, comprend 20 titres relatifs aux sciences politiques, à la sociologie, au droit européen, à l’histoire, notamment des religions, à des statistiques et à l’environnement. Ceux-ci ont été publiés entre 1974 et 2004 par l’EUB.

Le projet est présenté dans cet article (1) qui précise le contexte de l’accord entre les bibliothèques et la presse, comment la collaboration fonctionne, les aspects techniques et juridiques (droit d’auteur et des utilisateurs) et les futurs projets.

Fin 2005, dans le cadre de leur programme de numérisation financé par le fonds Jeanne Pierre, les bibliothèques ont commencé par numériser les ouvrages anciens de leurs collections, dégradés mais encore très consultés et/ou ayant une grande valeur intellectuelle ainsi que libres de droit et épuisés.

Puis elles ont conclu un partenariat avec l’EUB pour intégrer sur le site Digithèque les livres épuisés publiés par l’EUB. Ce dernier, qui n’édite que sous forme imprimée dans une vingtaine de domaines de SHS, sélectionne les livres en donnant la priorité aux plus récents ; puis la bibliothèque les numérise au moyen de son scanner, un original imprimé étant conservé.

Après des essais de conversion de fichiers non concluants au tout début du projet, c’est la numérisation qui a été retenue. Un certain nombre de livres numérisés sont libres de droits mais pour des titres qui ne le sont pas, l’EUB a contacté les auteurs afin d’obtenir leur accord pour la mise en ligne gratuite de leur livre ; ceux-ci ont tous accepté avec enthousiasme, comme il est souligné dans l’article.

L’alimentation de la digithèque en copies numériques de livres épuisés va se poursuivre à un rythme régulier. Mais les bibliothèques de l’ULB et l’EUB ont aussi en vue d’autres projets, notamment, la numérisation et la mise en ligne gratuite de 57 volumes de 3 collections d’histoire sur une période de 7 ans. Le coût de numérisation sera financé par un fonds spécifique de l’université. Ces titres seront « océrisés » afin de permettre la recherche en texte intégral. Une autre réalisation en cours concerne la numérisation de l’oeuvre d’Henri Pirenne, un historien belge, démarrée en 2005.

(1)   VANDOOREN Françoise, GASS Cécile, Giving new life to out-of-print books: when publishers’ and libraries’ interests meet, Learned Publishing, 2008 [en ligne] vol.21, N°3 [consulté le 02/07/2008] <http://eprints.rclis.org/bitstream/10760/11776/1/Article-LearnedPublishing-Vandooren-Gass-POSTPRINT.pdf>