Les logiciels libres de PKP

Le but de Public Knowledge Project (PKP), démarré en 1998 et soutenu par des financeurs publics et privés (CRSH, Fondations Mac Arthur, Mellon…) est d’améliorer la qualité de la recherche scientifique au moyen d’environnements en ligne novateurs.

Le projet, par le biais d’un partenariat entre les universités Simon Fraser, de la Colombie britannique (Canada) et de Stanford (Etats-Unis) vise à développer des logiciels libres:

– le moissonneur d’archives ouvertes compatible avec l’OAI, permettant de créer un index de recherche à partir des métadonnées

– le système de gestion et d’édition de revues (OJS) permettant la publication de revues en plusieurs langues comprenant le français. Un aperçu des revues publiées avec OJS, dont en SHS, est donné.

– le système d’organisation de conférences en ligne (OCS), présenté dans un précédent billet

système d’édition de monographies en ligne (OMP) conçu comme un incubateur et un espace de travail (annotation, utilisation d’outils de réseaux sociaux tels que CommentPress, Google Docs, wikis…) pour que les auteurs qui ont des idées de monographies puissent les soumettre avant d’entrer dans le processus formel d’édition.

Lemon8-XML destiné à aider les auteurs et les éditeurs non expérimentés à convertir leurs articles en format d’édition XML. Il permet d’éditer, de vérifier et de corriger des listes, telles que citations…

Parmi les nouveaux champs d’expérimentation de PKP, figurent des outils de lecture électronique et un programme de revues africaines en ligne.