BAM, le portail du patrimoine culturel allemand

Le portail Bibliotheken, Archive und Museen (BAM) offre désormais un point d’accès centralisé au patrimoine culturel allemand destiné aux universitaires comme au grand public.

Au départ, le projet BAM  a été initié en 2001 par les institutions culturelles d’Allemagne du Sud et financé par la Fondation allemande pour la recherche (DFG). Dans un deuxième temps, en 2005, toujours grâce au financement de la DFG, d’autres partenaires allemands ont rejoint le portail dont la portée est devenue nationale.

À l’heure actuelle, le portail fournit l’accès à près de 40 millions d’oeuvres et de documents des institutions: 35 millions d’ouvrages imprimés, 1,7 million d’archives, 800 000 manuscrits et autres documents de collections spécialisées ainsi que 250 000 objets de musées.

Depuis fin 2005, les métadonnées relatives aux collections des institutions participantes sont conservées dans un index de recherche central. Par conséquent, les recherches s’effectuent simultanément sur tous les fichiers pour produire une liste de résultats avec des liens vers les systèmes sources. Ces résultats permettent ainsi de rebondir vers des informations plus détaillées (description complète ou document numérisé dans son intégralité).
Un format de moissonnage des données a été développé pour les musées (museumdat), ces derniers étant, contrairement aux bibliothèques, peu habitués à partager des données.

A présent et depuis 2007, le consortium exploite le portail BAM de façon permanente. Il comprend les Archives du Baden-Wurtemberg, le musée national de la Technologie et du Travail de Mannheim, la Fondation pour le patrimoine culturel de Prusse (SPK) (comprenant notamment les musées d’état de Berlin, la bibliothèque d’état de Berlin, l’institut de recherche des musées) et les archives fédérales. Le coordinateur actuel est le service technique de la bibliothèque de Baden-Wurtemberg, qui est également responsable de la mise en oeuvre technique de BAM.