HAL-SHS dans le classement international des archives ouvertes

L’édition 2009 du classement des archives ouvertes dans le monde, selon le Conseil Supérieur de Recherche Scientifique (CSIC), vient d’être publiée. Elle comprend le classement des 300 premières archives ouvertes et un nouveau classement centré des 300 premiers dépôts institutionnels.

Le classement des 300 premières archives ouvertes fait apparaître HAL en 3ème position et ses sous-ensembles l’INRIA (6ème) et HAL-SHS, la partie sciences humaines et sociales de HAL (40ème). Les 3 autres archives qui se partagent la tête du classement avec HAL sont arXiv (1er) SSRN (2ème), RePEc (4ème). Dans le classement des 300 premiers dépôts institutionnels, HAL est en 1ère position, suivi par MitDspace, Infoscience (Ecole Polytechnique de Lausanne) et l’INRIA, HAL-SHS étant en 29ème position.

La politique étant de favoriser les bons usages de visibilité, sont exclues les archives qui n’ont pas un domaine ou sous-domaine URL autonome (www.xxx.zz/archive) et les institutions qui possèdent plusieurs banques de données ayant des URL différentes. Les portails de revues électroniques ou les archives qui ne concernent pas des articles scientifiques ainsi que les méta-archives n’ont pas non plus été retenus.

Le classement d’archives importantes tels que PubMedCentral (34ème) CiteSeer (18ème) s’expliquent parce que celles-ci n’utilisent pas des formats PDF pour les articles qu’elles contiennent, ce qui est considéré comme une pratique qui nuit à la visibilité par les moteurs de recherche.

En effet, le classement repose, non pas seulement sur la taille mais sur la moyenne pondérée de 4 critères (la taille, la visibilité, le nombre de fichiers texte en PDF extraits de Google et Yahoo, la moyenne du nombre d’articles total et des articles récents, publiés entre 2001 et 2008 dans Google Scholar).