DANS, le service d’archivage des données de SHS aux Pays-Bas

Data Archiving and Networked Services (DANS) est la structure nationale néerlandaise chargée de l’accès permanent et de la conservation des données de la recherche en SHS.

Créée en 2005, elle a été financée par 2 organisations pour les arts et les sciences, KNAW (Royal Netherlands Academy of Arts and Sciences) et Netherlands Organisation for Scientific Research (NWO). Elle a développé des services d’archivage, a encouragé d’autres institutions à faire de même et travaille étroitement avec les gestionnaires de données. Elle possède un département de recherche et développement.

Le système d’archivage EASY développé par DANS permet aux chercheurs de télécharger les données qu’ils veulent archiver et les partager avec leurs pairs. Ouvert aux chercheurs en SHS (sciences sociales, histoire, archéologie…), il intègre des données contenues dans d’anciennes archives, l’ex archive socio-scientifique Steinmetz et de données historiques des Pays-Bas ainsi que des collections de grands créateurs de données (le cadastre et le service topographique, le bureau statistique…).

Pour s’assurer que les données archivées peuvent être consultées, reconnues et utilisées, DANS a développé Data Hallmark. Cette marque peut être demandée et accordée à des ensembles de données, aux dépôts et aux utilisateurs. Elle répond à un certain nombre de critères définis dans le domaine de la qualité, la permanence et l’accessibilité des données. Elle apporte aux financeurs la garantie que les résultats de la recherche restent accessibles par la suite pour leur réutilisation.

DANS prend part à de nombreux projets pour rendre accessible les données à la recherche scientifique. Une initiative réussie est le projet de numérisation des données de recensement dans lequel toutes les données du recensement publiées depuis 1795 ont été rendues accessibles sur le web.

Elle propose des projets de rétro-archivage sur commande aux établissements d’enseignement supérieur de toutes tailles et selon la méthode Academic Digital Archives (ADA) qu’elle a développée. DANS mène aussi des études de faisabilité examinant les options d’archivage de données dans un domaine particulier (psychologie, matériel audiovisuel, données qualitatives…).

Elle peut conseiller sur la numérisation, le développement de logiciel ou les aspects techniques d’une infrastructure de données (grille pour le stockage…) et dans certains cas, peut apporter son soutien financier. Il travaille notamment sur des identificateurs permanents permettant de se référer à la ressource sur Internet, indépendamment de sa localisation. Un autre projet important, Migration to Intermediate XML for Electronic Data (MIXED), mise au point d’outils XML pour le stockage et la réutilisation des données, est en cours.

DANS participe à plusieurs projets européens et internationaux pour la conservation des données dont DARIAH qui fait partie de la feuille de route ESFRI qui vise à mettre en place une infrastructure européenne. Partenaire à l’origine du projet, elle en est maintenant le leader avec le Centre pour l’e-Reseach du Kings College de Londres. Présente dans des organisations internationales de données, elle peut faire en sorte que les chercheurs néerlandais aient accès aux bases de données en provenance de l’étranger.