Guide sur les modèles de financement de l’accès libre

SPARC publie un guide sur les modèles de financement des revues en libre accès « Income models for Open Access: An overview of current practice ».

Le document offre une vue d’ensemble des pratiques actuelles des éditeurs de revues quant aux sources de financement du libre accès. Il décrit chaque modèle, analyse ses spécificités et cite des exemples d’éditeurs dont un certain nombre dans le champ des SHS. Un espace en ligne est réservé aux commentaires pour chaque modèle et aux propositions d’autres modèles.

Il distingue 2 grandes catégories d’approches :

  1. les modèles de financement par les producteurs de contenu : paiement des frais de traitement de l’article, publicité, sponsors, subventions internes, subventions externes, donations, dotations, partenariats, aide en nature.
  2. les modèles de financement par les usagers : paiement à partir d’un seuil d’usage reposant sur le volontariat, licences commerciales, e-commerce, services à valeur ajoutée payants (services d’alerte, personnalisation de sites).

Le modèle auteur/payeur est l’un des plus courants parmi les modèles de paiement des frais de publication de l’article, La variante hybride de ce modèle (choix de l’accès libre ou non de l’auteur) est présentée comme une solution de transition pour évoluer du financement par abonnement vers l’accès libre, dans des disciplines qui ne sont pas coutumières de ce type d’approche comme celles des SHS. Des exemples d’éditeurs dans ce domaine sont mentionnés.

Il est reconnu que les besoins des revues diffèrent et que les éditeurs doivent appliquer une variété d’approches. Le bon modèle doit prendre en compte non seulement la couverture des dépenses de l’éditeur mais aussi les objectifs de la mission, la taille et les ressources de la structure, entre autres. En cours de phase expérimentale, il est important d’être à la fois souple et pragmatique dans l’évaluation de nouveaux modèles, commente la directrice de SPARC.