Les classiques des sciences sociales

Cette bibliothèque numérique est unique en son genre dans le monde francophone en SHS. Un article lui est consacré dans le journal québécois Le Devoir à l’occasion de la mise en ligne prochaine du 4000ème titre.

Développée en collaboration avec l’Université de Chicoutimi au Québec, elle a été élaborée depuis une décennie par le professeur de sociologie Jean-Marie Tremblay, son fondateur, à titre entièrement bénévole. Le professeur de sociologie a voulu faire des classiques des sciences sociales une source généraliste face à l’hyperspécialisation de la discipline.

Quatre objectifs ont présidé à l’élaboration des classiques des sciences sociales: faire découvrir et aimer les sciences sociales, rendre librement accessibles ces savoirs, contribuer à la diffusion du patrimoine intellectuel québécois et finalement, montrer la vitalité de la langue française sur Internet.

Le résultat : un gisement de livres en texte intégral gratuits. Parmi les 4000 titres de 1170 auteurs, on y trouve environ 1200 classiques et 2500 textes contemporains, le reste traitant de la méthodologie des sciences sociales, des sciences du développement et du Québec. La partie classique fait la part belle aux étrangers alors que la partie contemporaine compte beaucoup d’universitaires québécois.

Les ouvrages sont regroupés en sous-collections : Chine ancienne, civilisation de l’Inde, civilisation arabe, révolution française pour les classiques ; anthropologie médicale, sociétés créoles, criminologie, sociologie de la famille et de la santé, handicaps et inadaptations pour les contemporains.

En général, les titres publiés en ligne sont des livres épuisés. Pour la partie des livres sous droits, une quinzaine d’éditeurs ont accordé des autorisations de diffusion.

Le site a vu son audience s’accroître (1,2 million de visites en 2006 et plus de deux millions en 2008) et semble toucher la francophonie internationale avec 30 % en France, 10% pour le reste du Canada, 10% pour les Etats-Unis ainsi que d’autres pays (Chine…).