Livre sur l’impact sociétal du texte numérique

La lecture de l’ouvrage, édité par Willard McCarty, »Text and Genre in Reconstruction. Effects of Digitalization on Ideas, Behaviours, Products and Institutions » est recommandée à quiconque s’intéresse à l’évolution de la relation entre le lecteur et le texte à l’ère numérique. Il apporte une contribution au débat sur la manière dont la numérisation modifie la société.

L’ouvrage explore comment  le support numérique a changé la façon de lire et écrire un texte. Par la même, il s’interroge sur la notion d’érudition comme il a été traditionnellement admis.

Il rassemble les réflexions et les questionnements d’universitaires de premier plan sur des sujets variés, selon des approches scientifiques, socio-historique, matérialiste et théorique, allant de la façon dont les ordinateurs ont modifié notre rapport à la langue, s’interrogeant sur le fait de savoir si le livre est devenu obsolète, sur la psychologie de l’auteur et la nature du journalisme en ligne.

En voici les chapitres :

  1. Ne dis jamais toujours encore : Réflexions sur le jeu des nombres, John Burrows
  2. Cybertextualité par les nombres, Ian Lancashire
  3. Pathologie textuelle, Garrard Peter
  4. La présence humaine dans les artefacts numériques, Alan Galey
  5. Définition des éditions numériques : une perspective historique et fonctionnelle, Edward Vanhoutte
  6. Editions numériques pour tous, Peter Robinson
  7. Comment les œuvres littéraires existent : implicites, représentées, interprétées , Peter Shillingsburg
  8. Texte en tant qu’algorithme et en tant que processus, Paul Eggert
  9. L’édition de journaux en ligne dans le monde, Marilyn Deegan et Kathryn Sutherland

L’ouvrage (256 pages) est librement accessible en ligne et payant sous forme imprimée (13,95 £ chez OpenBooks Publishers).