4Humanities, défenseur des sciences humaines

Plaider la cause des sciences humaines, c’est la mission que se donne 4Humanities, créé par un groupe de chercheurs engagés dans les digital humanities, pour promouvoir les sciences humaines et leur rôle dans la société du futur.

Cette initiative, qui s’est concrétisée il y a environ 6 mois, en novembre 2010, est partie d’une inquiétude sur l’avenir des sciences humaines face à la récession économique et aux restrictions budgétaires importantes dans ce champ de recherche aux Etats-Unis. De fait, l’administration Obama a annoncé une réduction du budget de la National Endowement for Humanities (NEH) de 167,5 à 146,2 millions de dollars pour l’année 2012.

En réaction à cette décision , 4Humanities est rapidement passé à l’action en publiant un appel de la National Humanities Alliance (NHA) et un autre de la Modern Language Association (MLA). Le président de l’université Cornell est aussi intervenu pour protester contre une proposition gouvernementale de suppression pure et simple de la NEH.

Site web de ressources et relais d’information, 4Humanities compte jouer son rôle via les technologies numériques (outils collaboratifs, meilleures pratiques…). Il diffuse des articles, des communiqués de presse, des campagnes d’information…

Affilié à CenterNet , HASTAC , ADHO , SDH/SEMI, 4Humanities est coordonné par Alan Liu, Geoffrey Rockwell, Melissa Terras et composé de membres, chercheurs et enseignants des États-Unis, du Canada et du Royaume-Uni. A l’avenir, il pourrait s’adjoindre des communautés de chercheurs en sciences sociales et dans les arts.