Les e-textes dans les projets de recherche en SH

Comment les chercheurs de sciences humaines interagissent avec les textes électroniques?  En quoi les textes électroniques contribuent aux projets de recherche traditionnels ?  C’est ce qu’une étude réalisée en Australie a examiné en détail. Elle s’est orientée sur les études littéraires et historiques, des disciplines de sciences humaines qui requièrent un travail intensif et élaboré avec le matériau textuel.

L’étude s’est déroulée en 2 temps : interviews semi-structurés des 16 chercheurs discutant de 30 projets de recherche puis discussions plus fouillées auprès d’un sous groupe.

L’article (1) à la lumière de cette étude, analyse les pratiques et les perceptions au cours des étapes de recherche de ces chercheurs dans des environnements numériques.

Il met en évidence le grand  éventail d’interactions des chercheurs avec des textes électroniques pendant le processus de recherche. Il décrit les actions effectuées : sélection de signets puis lecture et travail à l’écran, sous forme imprimée ou audio, téléchargement et organisation de la bibliothèque personnelle sur l’ordinateur.

Sont synthétisés les rôles que jouent les textes électroniques à chaque étape de recherche: construire et explorer un profil thématique, produire et interroger des bases de données textuelles, établir un lien entre les textes électroniques et leur écriture (techniques et styles, genres et formats), travailler avec les textes électroniques et contribuer à des projets de recherche.

Les principaux types d’usages des e-textes au cours d’un projet de recherche sont définis : compléter, localiser, explorer et analyser. Il en est déduit leur rôle de base et d’appui. Est souligné le processus de netchaining (chainage) comme pratique de recherche d’informations dans les environnements électroniques .

Quatre types de contributions des textes électroniques aux projets de recherche sont identifiés : aide à la recherche de documents, aide à la gestion du projet, aide à l’investigation du sujet et aide à l’écriture et la présentation des résultats de recherche.

Il existe en outre des variations disciplinaires: les littéraires ont généralement besoin de trouver des textes spécifiques puis les analysent en profondeur. Les historiens sont souvent intéressés par tout ce qui concerne le sujet de façon à trouver des connexions, des lacunes et des points de désaccords entre les différentes sources.

Autant de résultats qui contribuent à mieux comprendre les changements de pratiques induits par la technologie et qui peuvent être utiles dans le développement de systèmes d’information électroniques, de collections numériques, de services d’information, de programmes de formation, d’approche d’encodage de textes dans les domaines de sciences humaines.

(1) SUKOVIC Suzana, E-Texts in Research Projects in the Humanities, Advances in Librarianship, 2011, Vol. 33, p.131-202

1 Commentaire

  1. Pingback: Les e-textes dans les projets de recherche en sciences humaines | web-1.org

L'ajoût de commentaire est désormais suspendu.