L’impact des centres de données de recherche en Grande-Bretagne

Ce rapport du Research Information Network (RIN) et du Joint Information Systems Committee (JISC) a pour but de démontrer le rôle important du partage et de la « curation » des données de recherche dans la communauté des chercheurs britanniques.

L’étude s’est intéressée à l’utilisation et à l’impact à long terme de plusieurs centres de données de recherche dans différentes disciplines (sciences humaines et sociales et sciences exactes) au Royaume-Uni. En se basant sur des approches quantitatives et qualitatives, elle met en évidence l’utilité des centres de données pour la communauté de recherche. Elle devrait contribuer à l’amélioration des pratiques de partage des données au Royaume-Uni dans le cadre d’un vaste ensemble de travaux.

Huit centres de données ont été examinés : Archaeology Data Service (ADS), Economic and Social Data Service (ESDS), National Geoscience Data Centre (NGDC), European Bioinformatics Institute (EBI), British Atmospheric Data Centre (BADC), Chemical Database Service (CDS), National Cancer Data Repository (NCDR), UK Solar System Data Centre (UKSSDC)

L’étude a  interrogé les organismes finançant la recherche – principalement les research councils – puis a réalisé une enquête auprès des usagers des données – les universitaires étant les principaux usagers – dans cinq centres dont deux d’entre eux concernent l’archéologie et les sciences économiques et sociales (ADS, ESDS, CDS, NGDC. BADC).

L’étude montre que l’usage des centre de données est élevé: la plupart soutiennent des milliers de chercheurs et des millions de téléchargements sont effectués chaque année. Chaque centre soutient une variété d’activités de recherche : analyse, combinaison et intégration avec d’autres données, utilisation des résultats existants comme référence, constitution d’une nouvelle collection de données…

Le rapport identifie un ensemble de bénéfices apportés par les centres de données:

  • contribution à l’efficacité des travaux de recherches en rendant plus rapide, plus facile et moins coûteux l’accès aux données de recherche; garantie que les recherches ne sont pas répétées inutilement.
  • contribution à l’amélioration de la qualité des données et par conséquent  à l’amélioration de la qualité de la recherche.
  • bien que les niveaux de dépôt sont prometteurs, les chercheurs ont besoin d’être encouragés à déposer leurs données. Le travail interdisciplinaire devrait être davantage facilité.
  • selon les chercheurs, les centres de données ont permis d’améliorer la culture du partage des données.
  • les chercheurs apprécient particulièrement les services supplémentaires fournis par les centres de données, dont l’assistance aux usagers, la présentation et le nettoyage des données, l’accès à des ensembles de données qui ne sont pas disponibles autrement.

Les chercheurs pensent que beaucoup de ces avantages sont dus à l’importance et la centralisation des centres de données ainsi que l’offre d’une gamme de services en plus de l’accès aux données. Les décideurs et les financeurs devraient donc continuer à soutenir et promouvoir les centres nationaux de données existants. Quelques exemples ont montré que les centres de données ont eu un impact positif sur la société et l’économie.

1 Commentaire

  1. Pingback: L’impact des centres de données de recherche en Grande-Bretagne | Datacenters | Scoop.it

L'ajoût de commentaire est désormais suspendu.