Usage des médias sociaux en sciences sociales

Le Social Media Lab (Canada) a récemment mené une étude pour découvrir si, comment et pourquoi les chercheurs se servent des nouveaux médias pour communiquer et diffuser les connaissances. En particulier, l’étude s’est intéressée à la façon dont les chercheurs en sciences sociales utilisent ces outils dans leur vie professionnelle, et les implications que cela pourrait avoir sur l’avenir des pratiques de communication et d’édition savante.

Le sondage en ligne a recueilli les réponses de 367 chercheurs principalement en sciences sociales (79%), travaillant aux Etats-Unis, au Canada et en Grande-Bretagne. Elle met en évidence les résultats suivants:

Les outils de médias sociaux en ligne sont en train de gagner du terrain dans les milieux universitaires. Les blogs deviennent plus légitimes et dignes de confiance pour la collecte et la diffusion de l’information savante. En outre, les mondes virtuels et les outils de partage de signets ne sont pas utilisés largement et l’intérêt de tels outils à des fins professionnelles est assez limité.

Les chercheurs utilisent les médias sociaux en ligne pour se tenir au courant des avancées dans leurs domaines de recherche. Bien que les chercheurs semblent apprécier la rapidité  et la facilité d’accès à l’information, ils considèrent la participation à des médias sociaux dans un but professionnel comme une distraction qui interfère avec leurs autres responsabilités.

Beaucoup aiment lire ou commenter les billets des blog, mais ils sont moins nombreux à vouloir maintenir leur propre blog. Les sites académiques de réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés. De nombreux universitaires envisagent d’utiliser des sites académiques de réseaux sociaux tels que Academia.edu pour des raisons de confidentialité.

Seulement 7% des chercheurs interrogés déclarent que les activités de médias sociaux en ligne interviennent dans la reconnaissance et la promotion de carrière dans leurs établissement d’origine. La plupart a attribué ce faible niveau de reconnaissance au fait que la production par les médias sociaux en ligne n’est pas revue par des pairs. Cependant, beaucoup déclarent que les possibilités de collaboration résultant des activités de médias sociaux peuvent contribuer indirectement à la promotion de carrière.