Quantification des digital humanities

L’infographie présentée ici a pour but de montrer la croissance des digital humanities. Cette série de graphiques a été réalisée à partir d’un ensemble de statistiques rassemblés par Melissa Terras dans un billet de son blog.

Dans les graphes présentés, figure un certain nombre d’indicateurs pour 2011 :

  • Les centres de digital humanities dans le monde, de CenterNet
  • Le nombre d’abonnés à des listes de discussions (Humanist, TEI-L, Digital Medievalist, Digital Classicist…), nombre de followers sur Twitter (liste de Dan Cohen…), de membres des associations (ACH, ALLC, SDH/SEMI), d’abonnés à la revue LLC, de visites sur DH answers, DH Now, TEI by example, Digital Humanities Quarterly…
  • Les investissements dans les digital humanities : financement de projets par le NEH/ODH, JISC/NEH, AHRC, subventions de la fondation Mellon…

Si cette infographie a le mérite d’exister, on peut déplorer son caractère exclusivement anglo-américain et le choix orienté des indicateurs. En outre, la liste des données est appelée à s’allonger au fur et à mesure des nouvelles contributions extérieures, sollicitées par Melissa Terras.