TEXTUS, projet de l’Open Knowledge Foundation

L’Open Knowledge Foundation,  organisation à but non lucratif britannique, a annoncé sur son blog le financement par le Joint Information Systems Committee (JISC) du développement initial du projet TEXTUS, qu’elle coordonne.

TEXTUS sera une plate-forme en libre accès, légère, centrée sur l’usager, conçue pour aider les chercheurs et les étudiants à collaborer autour de textes numérisés du domaine public. Elle permettra aux usagers de rechercher, de lire et télécharger des textes du domaine public ainsi que de les annoter, transcrire et partager ces textes.

Elle conduira au déploiement d’OpenPhiloosphy.org pour la communauté de recherche en philosophie. Elle utilisera des outils déjà développés par l’Open Knowledge Foundation. Elle sera développée avec la participation du personnel et des étudiants d’universités britanniques qui l’utiliseront dans leur recherche et leur enseignement. L’université Goldsmiths mènera le projet.

TEXTUS permettra:

  • d’annoter les textes et de partager les annotations avec des groups d’usagers
  • de gérer ses propres collections de textes
  • de générer ses bibliographies
  • d’exporter ses versions annotées d’un texte dans un document PDF
  • d’ajouter des transcriptions de textes du domaine public pour lesquels les copies numériques n’existent pas déjà

Il utilisera des composants et logiciels en libre accès tels que :

  • Annotator: un outil Javascript permettant d’ajouter des annotations sur une page web
  • Bibserver: qui comprend différents outils, services et standards pour travailler avec les métadonnées bibliographiques
  • Open literature (OpenShakespeare, OpenMilton et d’autres sites)
  • Public Domain Works, un répertoire des œuvres du domaine public dans différents pays à travers le monde