Etude de cas de développement de projet de digital humanities

Cet article (1) apporte des éléments de réflexion sur les problèmes et les défis qui se présentent lors de mise en place d’un projet de digital humanities. Il décrit un projet de développement  de bibliothèque numérique (Biblioteca Digital de Pensamiento Novohispano) dans une université publique mexicaine (université nationale autonome) à Mexico.

Il souligne que les projets de digital humanities doivent être considérés comme déstabilisants et intégrer la notion de rupture comme une partie d’eux-mêmes. Les objectifs et les produits des projets de digital humanities doivent être modifiés et élargis (propositions de politique institutionnelle, création d’infrastructure et formation).

Beaucoup des problèmes qui ont été rencontrés au cours du projet ont été le résultat de deux éléments opposés : l’innovation qui favorise de nouvelles approches et le caractère perturbateur d’une nouvelle manière de faire qui défie les activités traditionnelles de l’institution. L’expérience a montré que l’université était disposée à favoriser l’innovation en sciences humaines par le biais de financement et de ressources techniques en dépit du manque de connaissance, d’expérience, de compréhension, de culture dans la mise en œuvre du projet.

Il s’avère que la connaissance en digital humanities des chercheurs et des étudiants en sciences  humaines de l’université est encore limitée. Le problème majeur concernant ce projet est le peu d’expérience de terrain, les connaissances de digital humanities ayant été transmises de façon fragmentée et sans corrélation avec la pratique.

L’autre problème rencontré lors de la mise en place de ce projet est l’absence de politique et d’infrastructure pour la mise en place de projets de digital humanities.  Les chercheurs doivent considérer que développer et réussir un projet de digital humanities implique non seulement le travail de recherche mais aussi la résolution des difficultés d’organisation dans l’institution.

Les défis prioritaires sont les suivants : connaissance technique existante nécessaire,  formation aux méthodologies de digital humanities lors du projet, perspective de solution d’hébergement et d’infrastructure à long-terme avec ou sans l’infrastructure institutionnelle, mise en place d’une politique spécifique pour les projets de recherche avec l’institution.

(1) PRIANI SAISO Ernesto, Finding support for disruption: developing a digital humanities project in Mexico, Aslib Proceedings, 2012, Vol. 64 No. 1, p. 97-103